Isolation du plancher des combles

Sommaire

Les déperditions d'énergie par le plancher et le toit représentent 30 % des zones de déperdition dans une habitation. À ce titre, il est primordial de s'assurer que l'isolation du plancher des combles est satisfaisante.

Les types d'isolation pour plancher de combles

En fonction du type de plancher et de l'utilisation faite des combles, différents matériaux pourront être utilisés. On parlera de plancher léger pour les planchers en plâtre ou en bois. On parlera de plancher lourd dans le cas d'un plancher en béton ou terre cuite.

Dans le cas d'une isolation de plancher, il sera possible d'utiliser des panneaux souples, semi-rigides, rigides, ou des flocons. Dans tous les cas, un pare vapeur ou isolant d'étanchéité devra être posé entre le plancher et l'isolant, si ce dernier n'a pas été prévu au moment de la réalisation du plancher. Ce pare vapeur devra être continu et ne pas être coupé.

Par ailleurs, il sera toujours possible d'isoler ses planchers soit par-dessus, soit par-dessous. Dans le cas de la rénovation, il est conseillé de systématiquement recourir dans un premier temps à une isolation par le dessus, moins compliquée et plus efficace, et ne faisant pas perdre de dimension sous le plafond.

Les différents isolants

L'isolation plancher combles se fait de différentes façons sur un revêtement en parquet.

Les isolants végétaux et animaux

La laine de coton, les fibres de bois, le chanvre, les plumes, etc. Ces isolants ont l'avantage d'être écologiques et d'avoir de très bonnes performances thermiques. En revanche, ils se montrent moins efficaces au niveau phonique.

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques, comme le polystyrène, présentent d'assez bonnes performances, mais ils durent moins longtemps.

Les isolants minces

Ils sont constitués de films réflecteurs et d'un séparateur permettant une excellente isolation pour une petite épaisseur.

Les isolants minéraux

Les isolants minéraux, comme la laine de roche, sont désagréables au toucher, mais présentent de bonnes performances thermiques et phoniques.

Vous pouvez également poser du lino pour procéder à l'isolation plancher grenier, dans ce cas vous pourrez poser une sous-couche isolante.

Lire l'article Ooreka

Les panneaux les mieux adaptés aux planchers circulables

Le matériau d'isolation dépend de l'usage du plancher de vos combles.

Les panneaux semi-rigides

Il faudra les prendre légèrement plus larges que l'espace disponible entre les gîtes ou lambourdes : 2 cm de plus. Ainsi, ils s'appuieront entre les gîtes ou les lambourdes et ils seront bien maintenus. Leur pose est simple et pourra s'effectuer sur des planchers circulables, à condition qu'ils soient recouverts d'un support permettant d'absorber les déplacements.

Les panneaux rigides

Ils sont parfaitement adaptés aux planchers lourds, mais le seront moins pour des planchers légers. Il faudra les prévoir légèrement plus petits (2 cm) que l'espace disponible entre les gîtes ou lambourdes. Une fois posé, il faudra injecter une mousse polyuréthane afin de parfaire l'isolation, soit entre les plaques elles-mêmes soit entre les plaques et les gîtes ou lambourdes.

Les panneaux les mieux adaptés pour un plancher non circulable

En ce qui concerne les planchers non circulables, plusieurs options s'offrent à vous.

Les panneaux souples 

Ils sont plus faciles à poser que les panneaux semi-rigides ou rigides et suivront votre plancher en passant par-dessus les gîtes. Ce type d'isolant sera placé uniquement sur des planchers non circulables.

Les flocons 

Leur pose est également facile, il suffit de les positionner en vrac sur le plancher. S'il y a des irrégularités, c'est normal compte tenu de la nature de l'isolant, veillez tout de même à en avoir un minimum. Pour un plancher non circulable et non utilisable, les flocons sont la solution idéale : ils sont faciles à mettre en œuvre et recouvriront tous les espaces.

Cependant, si vous souhaitez voir apparaître sur votre plafond vos gîtes, l’utilisation de panneau rigide ou semi-rigide sera la bonne solution. Les autres isolants les recouvriront.

L’isolation de la trappe

Il faudra également veiller à bien isoler la trappe en s'assurant que le produit est confectionné avec des matériaux isolants. Autour de la trappe, un joint en mousse synthétique permettra de parfaire l'isolation.

Cas de l'isolation sous le plancher

Que votre plancher soit lourd ou léger, nous ne vous conseillons pas ce type de pose en rénovation pour les raisons suivantes :

  • Pour un plancher léger, il sera difficile de poser un doublage entre l'isolant et la pièce car la résistance du plancher léger ne soutiendra pas le poids de la doublure ou des rails dans le cas de la pose d'un faux plafond en placo. Le pare vapeur quant à lui ne sera pas assez résistant pour soutenir l'isolant à lui seul.
  • Pour un plancher lourd, la réalisation est beaucoup plus technique pour des résultats pas forcément optimums.

Les prix de l'isolation

Les prix prennent en compte l'isolation plancher grenier, ainsi que l'isolation de la toiture et des murs de vos combles. Comptez de 10 à 15 € le m² pour une isolation intérieure des combles perdus. En ce qui concerne l'isolation des combles habités, prévoyez de 20 à 50 € le m² pour une isolation intérieure, et de 100 à 120 € le m² pour une isolation extérieure.

Lire l'article Ooreka

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Combles

Combles : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'aménagement, les matériaux et les normes
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Isolation

Sommaire