Sommaire

  • La trappe de visite isolée, un point sensible
  • Les différents critères pour installer une trappe de visite isolée en plafond
  • Les différentes trappes proposées
  • Le prix d'une trappe de visite isolée

La trappe de visite en plafond doit être isolée thermiquement et étanche à l'air. C'est un accès technique nécessaire qui permet d'accéder aux combles ou au plénum d'un faux-plafond, mais qui est reconnu responsable d'environ 12 % des fuites d'air dans une maison.

La trappe de visite isolée, un point sensible

Au delà de son aspect pratique pour accéder à des combles perdus, la présence d'une trappe de visite en plafond oblige à prendre des précautions. Une trappe de visite doit être isolée thermiquement et étanche à l'air pour respecter notamment les objectifs de la réglementation thermique (RT 2012).

Une trappe de visite doit comporter un joint de caoutchouc en pourtour pour limiter les fuites d'air (perte de chaleur en hiver, perte d'air frais en été).

Une trappe de visite doit maîtriser les ponts thermiques en comprenant une isolation efficace : le panneau ouvrant comporte un isolant de bonne épaisseur, sa résistance thermique R doit être supérieure à 6 m².K/W.

Une trappe de visite doit également faire barrage aux bruits extérieurs avec une bonne isolation phonique.

Les différents critères pour installer une trappe de visite isolée en plafond

Trouvez l'endroit adéquat

Comme c'est une source de fuites d'air et un élément peu esthétique, il est préférable de l'installer ailleurs que dans une pièce de vie (séjour, chambre, cuisine). On choisit souvent  les WC, un couloir ou un dégagement, une salle de bains, un cellier ou une pièce aveugle. Privilégiez un cellier, une pièce de rangement ou une buanderie qui ont besoin d'être moins chaudes qu'un WC ou une salle de bains, ou même un couloir.

Il faut surtout penser à sa facilité d'accès à partir du sol pour pouvoir positionner sans encombre un escabeau ou une échelle. Positionnez aussi la trappe en fonction de la hauteur disponible en combles : il vaut mieux éviter les bas de pente du toit, car il faut une hauteur suffisante pour se déplacer dans les combles (1 m minimum dans l'idéal).

Une dimension d'ouverture suffisante

Pensez que vous avez besoin d'y passer embarrassé souvent au moins d'un outil. La taille idéale est entre 50 cm x 50 cm et  60 cm x 60 cm pour qu'elle soit pratique et fonctionnelle.

Prévoir un chevêtre pour encastrer la trappe

Pensez à positionner la trappe de visite sans qu'il y ait un rail ou un élément porteur qui passe en travers (supports du plafond ou poutre porteuse). Le chevêtre ou cadre est une attente renforcée en plafond pour accueillir et supporter la trappe de visite. Il est constitué de rails pour un plafond en placoplâtre ou de montants bois, sur lesquels on accroche des pattes métalliques pour fixer le cadre de la trappe.

Prévoir des remontées ou rehausses encadrant le chevêtre dans les combles

Les remontées ou rehausses sont des panneaux d'aggloméré ou autres d'une trentaine de centimètres de haut permettant de maintenir l'isolation des combles et de laisser la trappe de visite dégagée.

Les différentes trappes proposées

Il existe 3 sortes de produits :

  • Des trappes simples constituées d'un cadre aluminium et d'un ouvrant en plaque de plâtre (BA13). Elles comportent un joint à lèvres en pourtour.
  • Des trappes plus élaborées constituées d'un cadre aluminium et d'un ouvrant en acier galvanisé ou en PVC.
  • Des trappes fabriquées par les menuisiers eux-mêmes. Elles sont souvent constituées d'un cadre bois, de panneaux d'aggloméré pour les remontées et d'un ouvrant en mélaminé. Le mélaminé évite de peindre la trappe (contrairement au placoplâtre), évite les traces de doigts et permet un nettoyage plus facile. L'isolant rigide (polystyrène extrudé) est collé sur l'ouvrant pour plus d'efficacité.

Le prix d'une trappe de visite isolée

Le prix des trappes de visite est variable en fonction du degré de leur finition : il faut donc être vigilant à ce que la trappe de visite comporte tous les éléments nécessaires à son efficacité pour être dans les normes de la réglementation thermique (RT 2012).

Les trappes de visite isolées coûtent entre 90 et 110 € HT. L'ouvrant est en acier ou en PVC et l'isolation intégrée à la trappe en ouate de polyester ou en polystyrène extrudé. Elle comporte un caoutchouc en joint pour l'étanchéité à l'air. Leur système d'ouverture est par simple pression (pousser-lâcher).

Les trappes de visite respectant les normes thermiques, d'étanchéité à l'air, et ayant une bonne absorption phonique coûtent entre 130 et 150 € HT. Elles comportent un joint EPDM (caoutchouc éthylène-propylène) en compression sur l'intérieur du cadre. Ces performances sont déclinées clairement sur une fiche technique ou sur l'emballage. Elles sont plus lourdes et pèsent environ 4 kg.

Parfois, les trappes sont vendues avec les remontées pour retenir l'isolant des combles : leur prix est aux alentours de 200 € HT.

Un menuisier facture une trappe de visite fabriquée et posée par ses soins entre 100 et 200 € HT environ.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Combles : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'aménagement, les matériaux et les normes
Télécharger mon guide
Combles

Aussi dans la rubrique :

Équipements

Sommaire