Sommaire

La trappe d'accès aux combles, responsable de fuites d'air pour une habitation, est nécessairement isolée et étanchée. Sa composition la rend en même temps coupe-feu dans l'éventualité d'un incendie. La trappe joue un rôle dans le ralentissement de la propagation d'un feu.

La réglementation incendie

La réglementation incendie dans les bâtiments d'habitation est issue de l'arrêté du 31 janvier 1986 (modifié à plusieurs reprises). Cette réglementation relative aux habitations repose sur 5 principes : la réaction au feu des matériaux, la résistance au feu des structures, l'évacuation des personnes, le désenfumage et le compartimentage des locaux pour contenir la propagation du feu.

Classement en quatre familles de bâtiments

Les bâtiments d'habitation sont classés en 4 familles : les deux premières concernent les maisons isolées ou accolées et les petits collectifs d'au plus 3 étages sur rez-de-chaussée ; les deux autres concernent les plus grands immeubles. Pour chacune des familles, des règles différentes existent, plus nombreuses et contraignantes selon la taille du bâtiment.

Pour les maisons individuelles (familles 1 et 2), les règles de stabilité au feu concerne principalement les murs porteurs et les planchers ainsi que les parois séparatives intérieures. Ils doivent atteindre un degré coupe-feu d'un quart d'heure ou d'une demi-heure. Les autres règles concernent les matériaux et les produits d'isolation. Ils ne doivent pas constituer un risque inadmissible pour les occupants (normes de délai d'embrasement, limitation des émissions de gaz toxique en brûlant ou après incendie).

Résistance au feu des trappes d'accès

En conséquence, il est préconisé en terme de prévention que les gaines et trappes d'accès reliant plusieurs niveaux soient réalisées en matériaux d'un degré coupe-feu égal à la moitié de celui retenu pour les planchers (sol et plafond), avec un minimum d'un quart d'heure.

Pour les maisons, les trappes d'accès aux combles doivent être coupe-feu un quart d'heure ou une demi-heure pour respecter la réglementation. Si elles font plus de 0,25m² (soit plus de 50 cm sur 50 cm), elles sont obligatoirement coupe-feu une demi-heure.

L'objectif principal de la résistance au feu d'une trappe est de contenir la propagation d'un incendie le temps que les occupants puissent évacuer. Avoir un degré coupe-feu d'une heure n'a d'obligation et d'intérêt que dans le cadre de locaux techniques communs ou de locaux recevant du public.

Lire l'article Ooreka

Comment savoir si votre trappe de combles est coupe-feu ?

Ce sont les matériaux qui composent la trappe qui la rendent coupe-feu. L'emballage de la trappe en précise les caractéristiques et la composition.

La réaction au feu (c'est-à-dire le comportement au feu) des matériaux concerne leur inflammabilité, le dégagement de gaz et de fumées, la production de particules enflammées. Elle fait l'objet d'un classement Euroclasse suivant un arrêté du 21 novembre 2002. Elle remplace l'ancienne classification française M (M0 à M4). Il existe 7 classes de A1, A2, B pour une contribution au feu inexistante à faible et C, D, E et F pour une contribution au feu importante. Deux critères complémentaires sont aussi attribués aux matériaux : S1 à S3 pour une production très faible à élevée de fumées et d0 à d2 pour une production de particules enflammées inexistantes à persistantes.

La résistance au feu fait aussi l'objet d'un classement européen R, E, I : à chaque classe correspond une durée de résistance en minutes (de 15 à 360 min). R est la capacité du matériau à conserver sa stabilité structurale, E évalue sa capacité d'étanchéité au feu, I évalue sa capacité à isoler de la chaleur.

D'une manière globale, la réglementation demande que les matériaux et produits d'isolation associés à leurs revêtements intérieurs (comme de la peinture) ne constituent pas un risque inadmissible pour les habitants (émission de gaz toxiques ou diminution du délai d'embrasement). Le document de référence est le guide de l'isolation intérieur (CSTB 3231).

Lire l'article Ooreka

Les trappes de combles coupe-feu disponibles

Les trappes coupe-feu disponibles ressemblent aux trappes de visite isolées : cadres alu, ouvrant en plaque de plâtre ou ouvrant en tôle acier avec un isolant en plaque de plâtre, cadre bois et ouvrant en aggloméré ou en mélaminé. Les trappes isolées sont coupe-feu une demi-heure grâce aux matériaux qui les composent, sauf le modèle de base ne comportant aucun élément d'étanchéité. En effet, le joint périphérique EPDM des trappes isolées résiste déjà bien au feu et empêche les fumées de se propager. La présence d'un isolant dit intumescent (bande ou peinture) sur le joint périphérique augmente la résistance : sa présence devient utile pour que la trappe soit coupe-feu une heure ou plus.

Les trappes composée d'un ouvrant en bois ou dérivé de bois d'une épaisseur supérieure à 16 - 18 mm, ou d'un ouvrant composé d'une plaque de plâtre de 15 mm a un degré coupe-feu d'une demi-heure comme préconisé par la réglementation.

La toxicité des éléments composant la trappe de combles peut aussi être prise en compte pour la choisir sans qu'il existe vraiment de normes précises.

Le prix d'une trappe de combles coupe-feu

Le prix des trappes de visite est variable en fonction du degré de leur finition. Celles coupe-feu un quart d'heure à une demi-heure, et donc à la fois isolée et étanche, coûte entre 100 et 200 € HT. Celles coupe-feu une heure et plus dépassent un prix de 400 € HT.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Combles

Combles : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'aménagement, les matériaux et les normes
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Équipements

Sommaire