Quel escalier pour accéder à ses combles ?

Écrit par les experts Ooreka

Créer un espace supplémentaire sous les combles à l'étage implique le plus souvent la pose d'un escalier pour y accéder. Selon l'espace disponible dans vos combles et à l'étage inférieur, selon votre budget et selon vos envies, vous pourrez choisir entre une échelle ou un vrai escalier pour vos combles.

Combles : quel type d'escalier ?

Il existe plusieurs types d'escaliers que l'on peut installer pour accéder aux combles dans une maison. Votre choix dépendra de vos critères propres, de l'aménagement de vos combles et de l'usage que vous en faites.

Une échelle ou un escalier à pas japonais ?

L'échelle de meunier et l'escalier à pas japonais (escalier dont les marches sont décalées les unes par rapport aux autres) sont les solutions les plus astucieuses : économiques, elles occasionnent un encombrement quasi-nul.

Néanmoins, dans le cas de combles habitables, elles peuvent vite se révéler inconfortables : l'usage quotidien est déconseillé aux enfants et aux seniors.

Même lorsque le comble est perdu, il est nécessaire d'isoler la trappe, au moyen de panneaux intérieurs ou d'un panneau extérieur. En périphérie, un joint peut être fixé : il se comprime alors lorsque le caisson est fermé. Il existe désormais des caissons d'isolation pour trappe de comble et de grenier : ces caissons existent en plusieurs mesures et coûtent environ 200 € le kit.

échelle de meunier permettant l'accès aux combles échelle de meunier permettant l'accès aux combles Fakro
échelle de meunier permettant l'accès aux combles échelle de meunier permettant l'accès aux combles Fakro
escalier à pas japonais donc les marches sont décallées les unes par rapport aux autres escalier à pas japonais donc les marches sont décallées les unes par rapport aux autres Echelle Européenne

Ou un vrai escalier ?

Si vous en avez la place, vous pouvez opter pour un véritable escalier. Il existe trois formes principales (selon les dimensions de la pièce à équiper) :

  • L'escalier droit suppose un encombrement maximal au niveau de l'étage inférieur ;
  • L'escalier tournant (1/4 ou 1/2) est la forme la plus confortable à l'usage ; le changement d'angle est obtenu grâce à un pallier intermédiaire ou par des marches dites « balancées ».
  • L'escalier hélicoïdal (en colimaçon) est la forme qui fait gagner le plus de place (les dimensions de la trémie sont identiques à celles de l'espace d'encombrement), mais il est moins pratique pour monter des objets encombrants à l'étage.

Il est à noter que selon la norm  XP P21-211 :

  • Une main courante est obligatoire. Celle-ci doit être placée à 90 cm au-dessus des marches et du coté vide.
  • La hauteur des marches doit être constante sur toute la volée de l'escalier.
escalier droit escalier droit Tous droits réservés FT Media
escalier un quart tournant bas escalier un quart tournant bas Tous droits réservés FT Media
escalier un demi tournant escalier un demi tournant Tous droits réservés FT Media
escalier helicoidal escalier helicoidal Tous droits réservés FT Media

Conseils pour installer un escalier dans les combles

Ménager l'espace nécessaire selon le type d'escalier

Chaque type d'escalier a ses propres caractéristiques et dimensions, mais dans tous les cas, il est important de prévoir un espace suffisant pour l'installer et pour pouvoir l'utiliser au mieux, sans désagréments ni dysfonctionnement.

Ainsi, le palier d'arrivée doit être suffisamment large et avoir une profondeur d'au moins 70 cm.

Calcul de l'encombrement de l'escalier

L'encombrement de votre escalier dépend des dimensions de la trémie (le vide créé dans le plancher pour permettre le passage de l'escalier).

Selon la norme XP P21-211, la trémie de l'escalier doit respecter l'échappée, c'est-à-dire la hauteur verticale mesurée au-dessus des marches et du palier, avec un minimum de 1,90 m de hauteur.

À noter : les dimensions indiquées ci-dessous ainsi que les surfaces sont arrondies à la dizaine.

L'encombrement se calculera également en fonction de la longueur du mur d'appui 

  Longueur de mur d'appui*
(en mètres)
Dimensions de la trémie
(en mètres)
Surface de la trémie
(en m²)
Escalier droit 6,00 3,30 × 0,70 2,30
Escalier 2/4 tournant 4,40 1,65 × 1,50 3,50
Escalier 1/4 tournant 6,80 3,40 × 0,70 2,40
Escalier hélicoïdal 2,80 Diamètre 1,50 1,80

*Pour la longueur de mur d'appui, il est tenu compte d'un palier de départ de 60 cm et d'un palier d'arrivée de 60 cm si le palier est le long du mur.

Prix d'un escalier pour les combles

Les prix ci-dessous sont donnés à titre indicatif. Pour ces fourchettes de prix, la hauteur de sol à sol est comprise entre 2,75 et 2,85 m.

  Escalier droit Escalier tournant Escalier hélicoïdal
Béton 1 500 à 3 000 € 1 500 à 3 000 € 2 000 à 4 000 €
Bois 500 à 5 000 € 1 000 à 6 000 € 1 500 à 8 000 €
Métal Acier 2 000 à 6 000 €
Aluminium Dès 3 000 €
Inox 6 000 à 12 000 €
Pierre De 5 000 € à plus de 12 000 €
Verre De 5 000 € à plus de 12 000 €

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !