Mezzanine dans les combles

Écrit par les experts Ooreka

Même si l'on s'imagine que la création d'une mezzanine dans les combles est plus simple qu'un aménagement complet de ceux-ci, il n'en est rien : la mezzanine suppose en effet la création d'un plancher, d'un plafond, la pose d'un escalier, ou encore la mise en place d'un moyen de chauffage.

Pourtant, avec l'arrivée de la décoration « loft », la mezzanine a désormais de nombreux adeptes.

Mezzanine dans les combles

Mezzanine et combles : attention à la hauteur sous plafond

La configuration parfaite pour créer une mezzanine est la suivante :

  • combles dits habitables, donc aménageables ;
  • 2 m de hauteur minimum sous le futur plancher ;
  • 1,60 m de hauteur minimum au-dessus du plancher.

Il est possible d'installer une mezzanine avec moins de hauteur, mais l'espace créé risque d'être exigu et peu pratique d'accès.

Si vous avez moins d'1,50 m au-dessus du plancher, la mezzanine ne pourra servir que pour le rangement, ou le couchage d'un enfant...

Aménager le plancher de la mezzanine dans les combles

Le plancher d'une mezzanine doit être aussi solide qu'un plancher de combles aménagés : il doit ainsi supporter une charge permanente de 150 kg/m².

Ce plancher devra être ancré dans un mur porteur : il est donc nécessaire de vérifier la distance entre les deux appuis pour assurer la portée.

Plusieurs solutions sont possibles :

  • Vous pouvez multiplier les solives : la section de chaque solive sera ainsi réduite, les écartements limités, et la portée assurée.
  • Vous pouvez également ajouter des poteaux : les appuis du plancher seront ainsi augmentés, ce qui abaissera la charge sur les solives.
    • le choix du placement se fera en fonction des distances, mais aussi en vérifiant la gêne éventuelle dans la pièce du bas ;
    • le poteau sera fixé dans l'épaisseur du plancher avec deux tire-fond minimum.
  • Il est enfin possible de créer une structure en poutrelles métalliques : ancrée dans les murs porteurs, elle n'a pas besoin d'appui.

Fixation au mur

Une fois le problème de l'appui réglé, il vous faudra prévoir l'ancrage aux murs.

Plusieurs possibilités s'offrent à vous, dont vous trouverez les grandes lignes dans le tableau ci-dessous :

Technique d'ancrage : Explications :
Utilisation d'une poutre muraillère (pièce de bois appliquée le long d'un mur, pourvue d'un tasseau et destinée à supporter un faux plancher).

Cette poutre est fixée contre le mur porteur :

  • par des goujons ;
  • sur des corbeaux (élément saillant d'un mur) ou des équerres métalliques.

Les solives y prennent appui.

Utilisation d'étriers métalliques.
  • Les étriers métalliques sont fixés par des chevilles spéciales qui reprennent la charge pour la diriger vers le mur.
  • Les étriers ne peuvent être utilisés que sur un mur porteur sain et solide.
Utilisation de patte de scellement.
  • Le mur est creusé à l'endroit ou se fixent les solives.
  • Les solives sont scellées dans le mur dans les excavations creusées.

Bon à savoir : si vous retenez le plancher béton, seule la technique de scellement est applicable.

Prévoir un accès sécurisé à la mezzanine dans les combles

Si vous comptez utiliser la mezzanine comme une véritable pièce de vos combles, il vous faudra prévoir un accès pratique :

  • L'échelle de meunier reste la solution la moins adaptée, car elle a l'inconvénient d'être très droite et donc dangereuse.
  • L'escalier est plus approprié : il sera ainsi choisi en fonction de l'encombrement, mais aussi en fonction de la charge pesant sur le plancher créé.
  • Le garde-corps sera aussi obligatoire, comme le dispose la norme NF P01-013. Le percement pour les poteaux se fera à une distance supérieure à 6 cm des arêtes du plancher. Si une fenêtre se trouve devant la mezzanine, il est possible que la réglementation impose aussi un garde-corps à cet endroit.

Mezzanine et combles : réglementation

Si vous créez une mezzanine dans vos combles, la réglementation vous impose certaines obligations :

  • Seules les mezzanines dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80 m nécessitent une déclaration.
  • Dans le cas où votre mezzanine (dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80 m) crée une surface supplémentaire comprise entre 5 et 20 m², une déclaration de travaux est obligatoire.
  • Si vous habitez dans une copropriété, il vous faudra demander une autorisation pour vous appuyer sur un mur porteur.
  • Enfin, vous devez déclarer aux services fiscaux tout mètre carré nouvellement créé.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !