Sommaire

  • Plancher pour combles : première étape, les solives
  • Pose des lambourdes pour un plancher de combles
  • Finitions du plancher des combles

Si vous désirez aménager vos combles et qu'ils ne comportent pas de sol, il est tout à fait possible d'installer un plancher de combles pour pouvoir profiter de votre espace.

Par la suite, ce plancher peut être laissé tel quel ou éventuellement consolidé par du béton léger ou une dalle sèche, puis agrémenté d'un revêtement.

Plancher pour combles : première étape, les solives

Les solives sont des pièces de charpente qui soutiennent le plancher des combles. Ce sont les murs et les poutres qui les portent. Elles constituent la base d'un plancher pour des combles.

Selon le type de charpente que vous possédez, les solives sont plus ou moins espacées. Il est possible de clouer directement votre plancher sur les solives, à deux conditions :

  • que les solives soient espacées de 40 cm au maximum ;
  • qu'elles constituent un espace plan.

Si ce n'est pas le cas, il est nécessaire de poser des lambourdes.

La solidité du plancher des combles dépend de l'espacement des solives. Si vous avez un doute, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel, qui pourra vous assurer de la solidité des bases de votre plancher.

Ne négligez pas cette étape, les solives sont la base du plancher : l'aménagement entier de vos combles en dépend !

Si le plafond de la pièce du dessous constitue une dalle sous les solives, vous pouvez alors placer un isolant entre les solives, qui vous assurera une bien meilleure isolation thermique et phonique. Il est également possible de placer un isolant mince sur les solives avant de clouer le parquet.

 

Pose des lambourdes pour un plancher de combles

Afin de procéder à la pose clouée du plancher de vos combles, vous devez installer des lambourdes. Les lambourdes permettent de solidifier le plancher dans le cas où les solives sont trop espacées, mais également de poser des cales afin de le rendre parfaitement plan.

Les lambourdes sont de longues pièces de bois qui recevront le plancher des combles. Elles sont :

  • clouées ou vissées sur les solives ;
  • disposées perpendiculairement par rapport aux solives ;
  • fixées tous les 30 à 45 cm en fonction de l'épaisseur du parquet prévu.

Vous pouvez éventuellement placer des panneaux de particules à la place des lambourdes si vous désirez créer un plancher continu.

Finitions du plancher des combles

Il est rare qu'une dalle en béton soit coulée à l'étage : vous pourrez donc revêtir le sol des combles de la même façon qu'aux étages inférieurs ou bien de choisir de nouveaux produits. Vos choix dépendront alors de vos goûts en matière d'esthétique, mais aussi de votre budget.

Finition du plancher de comble : le plancher de dalle

Il est possible de poser un plancher fait de dalles de particules agglomérées. Ce choix reste le plus rentable, même s'il est nécessaire d'y adjoindre ensuite un revêtement. Vous avez le choix entre plusieurs types de planchers de dalles :

  • parquet flottant ;
  • moquette ;
  • dalles collées ;
  • sol PVC, etc.

Pour éviter les résonances, il est conseillé de placer une bande résiliente entre la solive et le plancher de dalle. C'est une membrane antivibratoire qui permet d'assurer une bonne qualité acoustique, notamment en présence de cloisons en plâtre.

L'espace entre les solives peut quant à lui être isolé, ou servir de passage pour les câbles électriques sans gaine ou les conduits de ventilation.

Un plancher massif comme finition

Après la pose des lambourdes, vous pouvez clouer votre parquet massif. L'épaisseur du parquet massif est généralement comprise entre 16 et 23 mm.

Le plancher en bois doit impérativement être capable de supporter les mêmes charges qu'une dalle en béton, soit environ 150 kg/m².

Vous avez plusieurs possibilités pour le choix de votre parquet, chacune impliquant une pose différente :

  • à l'anglaise : les lames sont de même largeur mais de longueur différente ;
  • points de Hongrie : les lames forment un angle de 45 à 60° à leurs extrémités ;
  • à bâtons rompus : les lames sont posées perpendiculairement ;
  • Versailles ou Chantilly : parquet à tenons et mortaises (les lames de parquet comportent une partie saillante d'un côté et une entaille pour assurer leur jonction), plus difficile à poser.

Par ailleurs, pensez à clouer votre parquet en biais afin de ne pas gêner l'emboîtement suivant.

Il ne vous reste plus qu'à procéder à la finition de votre plancher de comble : vous pouvez poser des plinthes, poncer puis vitrifier, huiler, vernir ou cirer votre parquet massif.

Si un tel plancher est déjà existant avant l'aménagement mais qu'il est déformé, une dalle sèche pourra lui redonner toute sa planéité.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région. Ils pourront vous réaliser un devis gratuit et sans engagement. Ils pourront également vous faire bénéficier du crédit d'impôt.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Combles : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'aménagement, les matériaux et les normes
Télécharger mon guide
Combles

Aussi dans la rubrique :

Conception

Sommaire

Différencier combles perdus et aménageables

Extension de maison Agrandissement de maison Combles habitables ou perdus ? Surélévation de maison Aménager des combles 4 solutions pour transformer des combles perdus

Définir l'usage des combles

Salle de bain Chambre sous toit Bureau Suite parentale

Vérifier l'état de la charpente

Les types de charpente de combles

S'assurer de la solidité du plancher

Des bétons légers pour le sol de vos combles Plancher de combles
Voir 2 articles de plus

Se renseigner sur la réglementation

Déclaration d'aménagement des combles