Ventilation combles

Écrit par les experts Ooreka

Le chauffage n'est pas le seul élément de confort que l'on puisse mettre en place dans les combles : la ventilation des combles est également très importante.

Pourquoi installer une ventilation dans un comble ?

Ventilation combles

La ventilation est trop souvent négligée, pourtant c'est un gage de confort :

  • qualité de l'air supérieure : diminution des odeurs, fumées, vapeur d'eau, CO2, COV, etc. ;
  • présence de microbes et bactéries réduite ;
  • taux d'humidité maîtrisé.

Deux types de ventilation des combles

Il existe deux types de ventilation :

  • la ventilation naturelle ;
  • la ventilation mécanique (VMC).

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ventilation naturelle pour les combles perdus

Dans le cas d'un comble non aménagé, la ventilation se fait naturellement en installant les ouvertures nécessaires sur la toiture :

  • au pied de la toiture par une grille de ventilation ;
  • par des chatières de ventilation ;
  • par un closoir ventilé cimenté à sec sur le faîtage de la toiture.

Ventilation mécanique pour les pièces à vivre dans les combles

Si vos combles sont habitables et aménagés, il est plus prudent de les équiper d'une ventilation mécanique. Il est en effet indispensable de renouveler l'air plus souvent et de manière plus efficace si vous occupez le lieux, pour éviter la condensation et l'humidité générée par les habitants.

Il existe 2 types de ventilation mécanique :

  • La VMC simple flux : l'air frais pénètre dans les pièces par les amenées d'air intégrées aux fenêtres, puis est évacué par les bouches d'extraction situées dans les pièces humides : cuisine, salle de bain, sanitaires, etc.
  • La VMC double flux : elle régule l'arrivée d'air frais et extrait l'air vicié par l'intermédiaire d'un double réseau de gaines. L'air passe par un échangeur pour préchauffer l'air entrant et limiter la consommation d'énergie.

Choisir une VMC simple flux dans les combles

La VMC simple flux évacue l'air intérieur vicié en l'expulsant vers l'extérieur par l'action d'un ventilateur. Il faut avant tout choisir l'emplacement des bouches d'extraction qui expulseront l'air :

  • les bouches se fixent au plafond ;
  • les bouches doivent être éloignées d'au moins 20 cm de tout obstacle.

Placement du caisson de ventilation dans les combles perdus

Le groupe d'extraction sera placé dans les combles si ceux-ci sont perdus, dans certaines conditions :

  • il doit être suspendu : vous pouvez pour cela visser un crochet sur la charpente et le suspendre à l'aide d'une corde ;
  • il doit être centré par rapport aux bouches d'extraction ;
  • il doit être éloigné des pièces qui réclament du calme et du silence (chambre, bureau, etc.) ;
  • le caisson ne doit pas être en contact avec la charpente.

Placement du caisson de ventilation en combles aménagés

Si les combles sont aménagés, la mise en place du caisson se fera différemment :

  • si une partie du comble n'est pas aménagée, l'espace sous rampants ou au-dessus du plafond servira à loger le caisson ;
  • si vous avez un garage accolé, il peut également abriter le caisson.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Choisir une VMC double flux dans les combles

Pour installer une VMC simple flux, il faut obligatoirement disposer d'une entrée d'air : sans cette entrée d'air, la VMC double flux est plus appropriée.

Le caisson de distribution se fixe le plus au centre possible des bouches de soufflage :

  • dans un lieu facile d'accès ;
  • mais dans une partie du comble non aménagée (plafond, espace sous rampant, etc.).

La centrale doit être posée légèrement inclinée sur une plaque absorbante, composée de mousse ou d'une autre matière isolante. Elle doit ensuite être reliée à un tuyau d'évacuation isolé, en pente constante, à l'aide d'un embout :

  • les bouches de soufflage sont reliées au caisson de distribution avec un conduit calorifugé ;
  • les bouches d'extraction sont reliées à la centrale double flux avec un conduit souple en PVC.

Il faut ensuite fixer les colliers de serrage à chaque extrémité des conduits. La sortie d'air se fera par le toit, en :

  • ôtant une tuile ;
  • découpant la couche d'isolation et éventuellement le pare vapeur ;
  • remplaçant la tuile manquante par une tuile à douille ;
  • reliant l'extrémité du caisson à la sortie de toit avec une gaine de diamètre 125 ou 150 mm ;
  • serrant avec un collier de serrage.

Ventilation combles : le prix de la VMC

Voici un tableau estimatif des prix proposés pour l'achat d'une VMC :

En rénovation En neuf
VMC simple flux auto 700 € environ 400 € environ
VMC simple flux hygro 1 200 € environ 700 € environ
VMC double flux 3 500 € environ 2 000 € environ

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
yves bouxirot

etudes thermiques et accompagnement aux travaux | actergie

Expert

patrick antonuccio

conseils indépendants en rénovation énergétique | eco expert

Expert

NA
norbert alves

technicien climatisation | norbal- thermique, eirl

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !